Au début d’une séance boudoir (ou dudoir), on prend un thé, un café, ou juste un verre d’eau. Je vous pose deux, trois questions, et je vous écoute. Je vous lis, je vous apprends. C’est un petit instant magique, vous vous livrez, naturellement, comme si on se connaissait depuis des années. Alors passer à la prise de vue devient plus simple, un peu moins stressant, plus léger.

Ça me permet d’arriver à vous faire rire, sourire. Je connais ce que vous n’aimez pas de vous, et j’essaie de vous le faire oublier.

Je tombe toujours amoureuse des dessous que vous emmenez, vous savez, la dentelle et moi c’est une histoire d’amour, un peu. Et puis j’adore quand vous avez un accessoire que vous voulez mettre en scène. (Une cravache ? Non on va éviter … Mais n’importe quel chapeau, avec plaisir ! Des bijoux, bien sûr ! Rien ? C’est parfait comme ça.)

C’est un moment pour vous que vous vous offrez, et je suis reconnaissante que vous m’ayez choisie pour ça.

Alors quand arrive le jour du boudoir de ma meilleure amie, forcément c’est un peu spécial. Expéditif, parce qu’on a plus besoin de parler pour se connaître. Et pourtant tellement efficace. C’est elle, ses cheveux que je jalouse, ses bijoux bien portés, ce rire que j’entends en regardant les images. Bref, j’ai une meilleure amie canon, c’est comme ça.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :