Marie & Steve

Eux deux. On a tout de suite flashé eux et moi, chez eux, au rdv pré-mariage que je programme avec tous mes futurs mariés. Ce rdv, c’est l’occasion de se rencontrer, de montrer mon travail, de voir surtout si le courant passe, parce que c’est essentiel, pour les souvenirs d’une vie, d’avoir un photographe qu’on apprécie et qui vous apprécie.

Bref, c’était évident.

Le jour de leur mariage, il y avait un bonheur communiquant, palpable. Tout le monde était heureux, tout le monde s’aimait. La journée a été pleine de surprises : la pluie battante lors d’une journée de canicule histoire de rafraichir tout le monde avant la mairie, la tradition du village avec l’énorme verre de vin à se partager, la tata de Marie qui est venue en secret, le violon de la cousine au début de la messe, le Ave Maria superbement chanté par Marie dans l’église, la Fiat 500 que Marie a fait venir pour Steve …

Il y a eu des jeux d’eau à l’apéro, des photos de couple au coeur des vignes, beaucoup de rires, des enfants à tout va … C’était une jolie journée ❤

J’ai hâte de les retrouver pour leur day after !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C & C

Cynthia, c’est ma petite cousine, que je n’avais pas revue depuis … on a arrêté de compter.

Quand elle m’a contactée pour savoir si je serai disponible pour créer les souvenirs de son mariage avec Claudie, j’ai bien évidemment dit oui …

Ce fût une superbe journée ; simple, pleine de joie, de rires, de danse. Cet apéritif sur leur terrasse à la golden hour, c’était juste … wouah !

Et maintenant qu’ils ont découvert leurs photos, je peux vous en montrer quelques extraits ❤

Heureuse embuscade

Vous le savez peut-être, je fais partie de la #DrinkAlsaceFamily , une équipe d’amateurs (ou + si affinités) de vin qui rédige des articles pour le blog du CIVA. Dans cette jolie famille, j’ai rencontré Laurent, pâtissier de métier et artiste peintre, qui a la spécificité de peindre au vin rouge et à la bière (entre autres). Plus d’infos sur son travail par là : laurent-bessot.fr.

Tout ça pour dire que je lui ai commandé des tableaux et que géographiquement, on n’est pas la porte à côté. J’ai donc profité d’un déplacement pour faire un crochet par chez lui et récupérer ses jolies oeuvres.

Surprise quand il m’annonce que je dois le retrouver non pas chez lui mais à Mittelbergheim, au Domaine Hansmann : il est en train de faire un reportage avec Caroline et Pascal de Vinéonews. Soit, j’arrive.

Et quand j’y suis, j’ai droit à une petite explication sur la distillation (mmmh, ça sent bon !) : le domaine possède un des plus vieux alambics du village. Puis direction le jardin, pour admirer la vue sur le village et son clocher. J’en profite pour sortir mon appareil mais définitivement, le paysage c’est pas vraiment mon truc. Après un petit tour dans la cave où trônent de beaux tonneaux gravés par le papa Hansmann dans sa jeunesse, et où sont encore stockées de vieiiiiiilles conserves de haricots (si, si, tout au fond de la cave, dans un passage secret où j’ai eu un peu peur de mettre les pieds), Frédéric nous a fait goûter le fameux Sylvaner Grand Cru Zotzenberg (seul Sylvaner grand cru au monde).

Une heureuse embuscade je vous dis 😉

 

Natalia & Maxence

J’ai eu le plaisir de me rendre au coeur du vignoble alsacien pour photographier le mariage de Natalia & Maxence.

J’étais en classe avec Nat et elle m’a recontacté il y a quelques mois pour m’annoncer qu’elle se mariait et que Maxence et elle souhaitaient que je m’occupe des images de leur joli jour. J’étais bien sûr ravie !

Pour se mettre dans le bain, nous avions réalisé cet été la séance d’engagement au pied d’un château qui surplombe le village de Katzenthal. Les amoureux étaient confiants, et plus stressés par poser devant l’objectif que par leur mariage qui arrivait à grands pas !

La cérémonie religieuse a eu lieu à l’église de Bennwhir. C’est un superbe monument rebâti récemment (dans les années 1960 !) : elle est très lumineuse et les vitraux réalisés par le maître verrier Paul Martineau subliment son intérieur.

Maxence est arrivé en trombe au volant de sa Mini, et le charme a tout de suite opéré sur la placette de l’église. Nat est ensuite venue accompagnée de sa maman et de sa soeur, et les amoureux se sont découverts devant les yeux de leur famille.

La messe était rythmée et pleine d’émotions grâce au concours des proches des amoureux : le parrain de Nat en tant que prêtre, le frère de Nat et la chorale dont il fait partie, Anaïs, sa soeur, qui a fait la surprise de chanter un Ave Maria en solo … Autant dire que le temps a filé ! Je ne vous parle même pas de la sortie : une haie d’honneur réalisée par les collègues de Nat, ainsi qu’une Mustang attendaient les mariés ! La grande classe.

J’ai pu suivre la Mustang dans la Mini conduite par le témoin, et pour prendre des photos dans ces conditions, je vous assure que c’était sport 😉

L’apéro s’est déroulé au bord des vignes, dans une petite salle superbement décorée. Du champêtre, du rétro, du pastel … les ingrédients magiques quoi ! La bonne humeur était au rendez-vous, les petites activités préparées par Nat et Maxence ont ravi les invités qui se sont pris rapidement au jeu.

Puis nous nous sommes éclipsés pour une petite demi-heure de photos d’amoureux, avec la Mini bien sûr ! C’est toujours sympa de pouvoir relâcher la pression après toutes les émotions de l’après-midi 😉

Allez, j’arrête avec mon roman et je vous laisse découvrir ça en images :

(cliquez sur les images pour les voir en grand !)