Une jolie famille les pieds dans l’eau

C’est par une jolie fin d’après-midi d’août que j’ai rencontré Anne, Cyril et leurs deux amours Eléa et Emma ❤

Je leur ai proposé d’aller tremper les pieds dans une rivière près de chez moi, en pleine forêt, et les filles étaient ravies ! On a passé un chouette moment et j’ai découvert de chouettes personnes 🙂

Aujourd’hui, Anne et Cyril ouvrent leur magasin (j’ai d’ailleurs pu faire les photos pour leur déco … si ça vous dit de les voir !), alors on leur envoie plein de bonnes ondes !

Au petit bonheur

Ce soir, tu t’es endormie dans la voiture, 10 minutes avant d’arriver. J’ai mis ton sac à dos, j’ai pris mon sac à main, un sac de provisions de ma maman et mon ordinateur, et je t’ai portée tout contre moi. J’adore ça. Sentir tes 13 kg contre mon ventre et ma poitrine, ta joue toute douce dans le creux de mon cou, tes petits cheveux chatouillant mon menton. Ce que j’aime encore plus, c’est sentir ta respiration paisible. Te porter en enlevant tes chaussures et glisser mes doigts sur la plante de tes pieds si doux. Te poser sur ton lit et t’entendre souffler de sommeil. De ça, pendant 10 mois à l’hôpital, j’en ai rêvé.

Ce soir, à 3 ans et presque 10 mois tu as mangé pour la première fois de ta vie un cornet de glace au chocolat. Ca a l’air de rien dit comme ça, mais t’étais tellement heureuse. C’est comme si on t’avait offert la lune. Je savais pas moi, qu’on pouvait rire aux éclats pour une glace.

Ce matin t’as pu profiter de l’ombre des grands arbres d’un joli parc. Tu as pu aller au kiosque « toute seule ». Ce soir encore, je t’ai laissé gérer les escaliers chez mamie seule. Bien sûr que t’es pas tombée. Tu le sais toi, que tu tombes pas.

Hier, t’étais triste. Triste parce que j’ai eu de la visite quelques minutes et que du coup j’étais pas juste pour toi. Et t’as pleuré, parce que j’ai pas cédé, parce que j’ai fait ma vie quelques minutes. Mais t’as compris.

Mais tu sais, je sais pas vraiment comment faire moi. Avant t’étais un bébé, tu te promenais pas seule, même pas loin. Les escaliers c’était encore dangereux. T’avais pas l’âge de vraiment jouer seule dans ta chambre. A 2 ans, on est souvent collé à sa maman. Et maintenant t’as presque 4 ans. On a fait pause pendant 1 an et demi, et faudrait reprendre la vie. Comment tu quittes un cours d’eau, comment t’avances dans des sables mouvants, et comment tu retournes au cours d’eau comme si de rien n’était ?

Tu sais, moi j’ai peur. Que tu tombes, que tu te blesses, qu’on te fasse du mal, que tu chopes une maladie, que tu crois que je suis pas disponible pour toi. Tu sais, j’ai déjà pas envie que tu rechutes encore une fois, alors autre chose … Je préfère prévenir que guérir. Mais tu sais, je veux te laisser grandir. Juste pas trop vite. J’ai peur que t’aies plus besoin de moi, mais j’ai aussi peur que t’aies trop besoin de moi. Je sais que t’as plein de questions dans ta petite tête de grande. T’inquiète, j’en ai aussi plein.

Et j’ai pas les réponses.

 

Séance famille au Parc Montsouris

C’était une chouette après-midi, dans un joli parc parisien, avec une gentille petite famille. Un très bon moment en somme ! Des bulles, des courses, des cris, des rires, de l’amour !

 

3 ans

La nostalgie des anniversaires : chaque maman connaît ça, j’imagine !

Comme depuis 3 ans maintenant, je me replonge dans tes photos, qui sont classées (tant bien que mal) par mois. Je me rappelle de ta première purée, la première fois que tu t’es retournée sur le ventre, tes premiers gazouillis, tes Noëls, ton quatre-pattes, tes premiers pas, tes premières dents, ta première bronchite, ta première coupe de cheveux, ton premier déguisement de carnaval, ta rencontre avec la mer,  …

… ta première chimio.

 

Indéniablement, elle fait partie de ta vie.

Indéniablement, je pense à ce qu’auraient été ces 7 derniers mois sans elle. Indéniablement, je m’arrête sur ta dernière photo prise avant le diagnostic. Et retourne voir l’avant-dernière. Et celle d’avant. Ta pâleur qui augmentait, les pétéchies qui apparaissaient. Et j’arrive sur la dernière avec tes cheveux. Puis la première sans.

 

Ce que tu es belle. Ce que tu es forte. Ce que tu parais joyeuse, malgré tout. Tu es resté ce clown, ce poupon potelé aux grands yeux, cette petite fille si expressive, si caractérielle, tellement intelligente et mature.

 

Mon bébé, reste cette petite fille. Pas parfaite, et heureusement. Reste telle que tu t’es forgée.

Je ne peux pas te promettre que tout ira bien, que tout ira mieux. Je peux simplement te promettre que dorénavant, on profitera encore plus de chaque instant. Que plus rien ne sera grave. Qu’on fêtera tes anniversaires plus que de raison. Qu’on fêtera tout, et rien. Qu’on fera de la vie une fête, qu’on fera honneur à cette vie.

 

On ne peut pas savoir ce que la vie nous réserve. On ne peut pas espérer passer entre les gouttes. Mais l’on peut se dire son amour, tous les jours. Alors sache que je t’aime. Que je ferai de mon mieux, chaque jour, pour t’aider à affronter cette vie, et l’aimer même si. A profiter du moindre petit moment. A admirer la beauté de la plus simple des fleurs, à trouver une forme à chaque nuage, à transformer les tâches fastidieuses en jeu, à trouver les mots pour exprimer tes émotions, à ne pas garder les angoisses en toi, à dire aux gens que tu les aimes, à t’éloigner de ceux qui te font du mal, à ne pas en vouloir aux autres pour ce qui t’arrive, à être fière de toi.

 

Joyeux anniversaire mon coeur de beurre. Mon chaton, ma poupoune.

Ta maman qui t’aime jusqu’à la lune, et retour ❤

 

 

 

Majorque © Les photos d'Alicia

Majorque – été 2016

Quand le printemps arrive, on pense toujours aux vacances, non ?

En tout cas, moi oui ! Du coup je me suis replongée dans les photos de nos dernières vacances (les vraies premières de ma minnie !).

Ce fut la découverte du sable (oh du poivre ! beaucoup de poivre !), de la mer et ses vagues, des dodos à n’importe quelle heure … Le bonheur. ❤

 

Vivement les prochaines !

Sophie (et Régis, un peu)

Sophie, Régis, et moi nous voyons régulièrement. J’ai été ravie de pouvoir immortaliser le joli bidon de Sophie en attendant de rencontrer le petit Léo (qui est trooooop craquant ❤ )

 

C’était ma toute première séance grossesse, qui plus est typée boudoir. J’adore cette ambiance lumineuse qui sublime un joli ventre rond.

 

Je n’en dis pas plus et vous laisse découvrir … (cliquez sur les images pour les voir en grand 😉 )

 

C. et son bidon

 

Une de mes premières session grossesse dans le style boudoir … Que j’ai adopté ! Je suis complètement fan de ces photos dans l’intimité de la future maman. Je trouve que les jolies rondeurs sont sublimées et que cela créé de superbes souvenirs. Mais ce n’est que mon humble avis 🙂

Voici mes images préférées (C. a voulu rester anonyme donc vous ne verrez pas tout !)

 

(cliquez sur les images pour les voir en grand !)

 

 

Entre temps, la petite Clémentine est née et il me tarde la rencontrer ! 🙂